Translate

mardi 31 mars 2015

Yumiko Cheng, ou Cheng Yee Hei (3/4)



 2005 : En moins de deux ans, Yumiko a écarté toutes les contraintes qui gênaient les autres artistes du pays depuis les temps héroïques des débuts de la canto-pop. 
Les danseuses de son petit groupe sont rôdées, désormais, et sont devenues parmi les meilleures du pays à l'époque.
Dans l'album "Yumiko Space", elle adopte ainsi un autre style, datant des années 80 

Ci-dessous, un extrait de l'album "Yumiko Space": "Xiang", plutôt calme.



A la fin de l'année 2005, Yumiko a déjà 12 ans de cinéma et 5 années de chansons derrière elle. Contrairement à d'autres artistes de la même génération (telles que les Twins), elle n'a pas vraiment attiré le public de son pays.
L'année suivante, elle réalise un nouvel album "Passion"
Elle adapte plus tard "Five Centuries", une chanson d'origine israélienne, non pas en chinois cantonais comme ses succès précédents, mais en chinois mandarin, avec son accent de la région de Shanghai.

De 2006 à 2008, sa carrière est parsemée d'incidents 
-En décembre 2006, elle effectue une démonstration de trapèze volant pour un organisme de bienfaisance. Son partenaire la rattrape par le pantalon qui se retire accidentellement. Elle tombe dans le filet sans dommages.
En raison des réactions du public, une enquête est menée par les autorités. 
Accident de débutante ou numéro particulièrement étudié ?
L'enquête conclut à un accident, causé par le pantalon.



- 6 mois plus tard, le 23 Juin 2007, elle ouvre un concours de chant télévisé à Toronto, au Canada, où elle finit presque en topless. Un technicien arrive à cacher l'essentiel avec un bouquet de fleurs. La thèse accidentelle est retenue, une fois de plus.



- En 2008, pendant une danse particulièrement dynamique, la couture du pantalon lâche, une fois de plus. Aucune enquête n'est menée, beaucoup de doutes subsistent.




Aidée par le compositeur James Ting, sa musique a particulièrement évolué aussi.
En 2007 puis 2008, elle publie trois nouveaux albums : "Shanghai Doll", "Super Model" puis "Wonderful Time".

Quelques photos extraites de "Wonderful Time"





Ici, dans un style romantique avec une introduction classique : "Dang Mei Gui Yu Shang Zhen Ai" ( ou "When Rose Meets True Love") , extrait de "Shanghai Doll" :



Puis "Dancing On The Cloud" ("Super Model"), dans un genre plus "techno"



Pendant cette même période, Yumiko prépare un nouvel album, un Best Of Selection le livret reprend de nombreuses photos très peu vêtues, sa famille et ses proches s'opposent à sa diffusion. C'est l'agence qui prend la décision, en le publiant. Il est rapidement épuisé.

D'autres images :



Terminons avec un dernier clip de cette période, à sa manière, dangereusement !



(à suivre)
Enregistrer un commentaire