Translate

vendredi 16 octobre 2015

Ayumi Hamasaki 1 (1985-1999)




Ayumi Hamasaki (surnom Ayu) est née le 2 octobre 1978 à Fukuoka.Son père la quitte (elle ne l'a pas revu), avec sa mère, alors qu'elle n'a que 3 ans et est plutôt élevée par sa grand-mère.

En 1985, à 7 ans, elle commence à travailler comme jeune mannequin, et à 14 ans, elle déménage à Tōkyō, engagée par l'agence SOS. Elle pose alors dans quelques revues comme Bomb, Young Teioh, Takarajima, ou Up To Boy.


Ayumi à 17 ans, en  1995
Sa carrière comme "modèle" s'arrête assez vite en raison de sa petite taille et elle quitte son agence pour rejoindre "Sun Music"
Elle tourne dans des séries TV (Yami no Purple Eyes, Miseinen) ou dans ses premiers films comme figurante (Twins Teacher ou Battle Spirits Ryûko no Ken).

1995 : Elle tourne alors, à 17 ans, son premier film, "Nagisa no Sindbad", ou "Like Grains of Sand", réalisé par Ryōsuke Hashiguchi qui raconte un "triangle amoureux".
Ce film est présenté dans plusieurs festivals (Rotterdam, Turin, Dunkerque) et reçoit plusieurs awards parmi lesquels le meilleur film au Festival du film gay et lesbien de Turin. 

Un trailer (sous-titré en anglais) de "Like Grains of Sand"
Et quelques images :



Elle réalise encore Ladys Ladys!! Soucho Saigo no Hi et Gakko II, mais la même année, elle réalise son premier photobook, Terima Kasihdéjà habituée depuis plusieurs années aux séances de photos. Un autre photobook "A Bookest publié ensuite en 1999.



1995 marque aussi le départ de sa carrière, alors qu'elle passe ses journées dans les karaoké de Shibuya. Elle rencontre Masato Max Matsuura, un imprésario qui la remarque malgré sa voix encore immature. 

Dans un premier temps, Ayumi refuse car elle ne veut pas entrer dans le monde du show business, mais elle se laisse tout de même tenter car elle aime chanter. Son premier single, et son premier mini-album (portant tous deux le nom "Nothing from Nothingsont produits dans l'année, co-produits avec Dohzi-T et DJ Bass. Mais la première tentative d'Ayumi est un échec.

Une bande sonore de Nothing From Nothing, version Single.

D'un naturel dissipé, et peu régulière dans le travail, elle quitte le Japon dont les méthodes ne lui conviennent et part à New York ...sans plus de succès.



En 1998, elle démarre modestement par quelques single dont les ventes progressent régulièrement : Poker Face, You, Trust, For My Dear..., Depend on You.

Ici, Poker Face, le premier single en solo d'Ayumi :



Ci-dessous, "Depend on you" diffusé en 1999 à la TV, dont les ventes ont dépassé les 160 000 copies vendues :




Peu à peu, Ayumi enchaîne les émissions pour apprentie-idole, jusqu'au jour où son producteur lui demande d'essayer d'écrire ses propres paroles.
C'est en 1998-1999 qu'elle entame réellement sa carrière. 




Le 1er janvier 1999 commence avec son premier album "A song for xx" qui arrive en première place du classement "Oricon", dépassant 1 million de copies vendues. Elle reçoit, pour cet album le "Gold Disc Award" comme meilleure nouvelle artiste. 


Au mois de novembre, elle concrétise ses premiers succès avec son second album "Loveppears" qui dépasse les 3 millions d'exemplaires vendus.

Dans l'année, elle produit également l'album "Ayu-mi-x", un Box Set correspondant et le mini-album "A".

Les single se succèdent dans la lignée de l'année précédente : "Whatever", "LOVE ~Destiny~", "To Be", "Boys & Girls", "Kanariya". Beaucoup d'entre eux ont également bénéficié d'une version vinyl. D'autres versions sortent désormais, en format 8 cm, par exemple. Peu à peu des paroles en anglais apparaissent.

  • "Whatever", publié dès le mois de février passe la barre des 180 000 exemplaires vendus
  • "LOVE ~Destiny~", contrairement aux habitudes, d'est pas écrit par Ayumi, mais par un autre compositeur, Tsunku, producteur du "Hello! Project" qui entonne aussi à l'occasion comme dans cet OPV  accompagné par l'une des Morning Musume, Ai Takahashi (lien vers LOVE 'since 1999' Version Tsunku )

Ici, la version-solo de Ayumi Hamasaki : "LOVE since1999



Citons encore les single "To Be", "Boys & Girls" et "Kanariya" ainsi que la première compilation de clips : A Film for XX.
Avec "Boys & Girls", pour la première fois, les ventes d'un single dépassent le million, utilisant beaucoup d'effets de musique électronique. 

Terminons cette présentation des premières années d'Ayumi avec ce single : "Boys & Girls"
 (décembre 1999)




Enregistrer un commentaire