Translate

mercredi 30 avril 2014

Miyabi Natsuyaki (2/6) Berryz Kōbō







En 2002, 15 "Hello! Project Kids", encore fillettes ou adolescentes sont sélectionnées  lors d'une audition nationale. Les voici classées selon leur âge, de Erika à Mai : (vidéo)



En mars 2004, 8 d'entre elles apparaissent dans un nouveau groupe : les "Berryz Kōbō". Initialement, la formation est prévue pour être variable, mais elle reste définitive, à l'exception du départ de l'une d'entre elles, Maiha en 2005.
Ci-dessous, la première apparition du groupe en 2004, dans le concert "W Stand-by!" : (vidéo)



L'histoire de Miyabi est évidemment liée en grande partie son évolution, généralement avec de nombreuses lignes en solo, comme Momoko (voir l'article détaillé ), Yurina et Risako.
Suivons un moment la carrière de Miyabi dans ses 8 années parmi les "Berryz Kōbō" :

Miyabi dans les 18 premiers single du groupe :





Remarquons le 10ème single "Jiriri Kiteru" en 2006, très élaboré sur le plan théâtral, Miyabi devenant de plus en plus présente, avec sa petite larme derrière son grillage. Le single atteignit à l'époque la 6ème place du classement Oricon(vidéo)



En février 2007, les "Berryz Kōbō" tiennent leur premier concert au Saitama Super Arena pour deux représentations, devenant le plus jeune groupe à y être présenté.

Quelques single du groupe dans lesquels Miyabi interprète des lignes en solo, entre 2005 et 2008 :

Souvent associées dans les enchaînements, elles se partagent souvent une bonne partie des lignes en solo : Risako et Miyabi dans "Munasawagi Scarlet", publié en 2006 (en 2011) (vidéo)



Miyabi, ici en solo dans "Very Beauty" (tournée 2011) (vidéo)



Ici le groupe en trio avec Maasa et Chinami dans "Kokuhaku no Funsui Hiroba", sorti en 2007 (version plus récente) : (vidéo)




Terminons cette rétrospective de quelques interventions de Miyabi chez les "Berryz Kōbō" en la suivant pendant un live de "Gaki Taishou", face B de "Very beauty", à l'automne 2008 : (vidéo)




D'autres photos du groupe entre 2003 et 2008 :








(à suivre : Miyabi Natsuyaki 3/6)



Enregistrer un commentaire