Translate

vendredi 21 août 2015

Charlie Young (1/4)



Charlie Yeung (ou Young), de son vrai nom Yeung Choi-lee (ou Choi-nei), ou encore Yáng Cài Nī est née à Sanchong (Taipei) à Taïwan le 23 mai 1974.
Alors qu'elle est âgée de 7 ans, ses parents déménagent pour Hong Kong. A l'université, elle commence par faire des publicités et des photos de mode. 
A 18 ans, elle est repérée dans une publicité, pour des bijoux, avec Aaron Kwok.

Alors qu'elle est encore à l'université, elle est découverte par Wong Kar-wai, elle se lance alors dans le cinéma, souvent entourée de Hacken Lee, Takeshi Kaneshiro et Jacky Cheung. Elle tourne également plusieurs film réalisés par Tsui Hark.


Wong Kar-wai,      Tsui Hark      et       Aaron Kwok


Sa première expérience cinématographique se fait aux côtés d'Aaron Kwok dans "Future Cops" de Wong Jing en 1993

Réalisé par un Wong Jing particulièrement inspiré, la distribution est brillante (Andy LauJacky CheungEkin Cheng...). Petite débutante, Charlie joue le jeu de cette farce. 
Tout y est : humour potache (voire pire encore !), belles filles, action, acteurs à la mode, démesure... Un film à déconseiller formellement aux personnes allergiques à l'humour hongkongais qui prendraient les amateurs pour de dangereux déments. Un film qui n'a d'équivalent en nul autre lieu.

En 2043 doit être jugé le plus grand chef de gang de Hong Kong : le Général. Les hommes du Général veulent remonter 50 ans en arrière pour retrouver le juge, encore jeune et fragile....

Quelques images de 
"Future Cops", en 1993 :



En 1994, Charlie tourne dans 5 films. Elle aborde alors le domaine de la romance et des sentiments :


  • "Modern Romance", dans un film à sketchs où groupe de filles un peu désaxées (une lesbienne, une amoureuse d'un flic marié, ou d'un impotent...) cherche l'âme-sœur. 
  • "How Deep Is Your Love ?" où elle joue le principal rôle féminin : une étudiante qui fait ses études regagne Hong Kong après la mort de son frère. Sur la tombe de son frère, elle a des doutes sur sa sexualité, sur celle de son nouvel ami...
  • Elle se révèle surtout dans le légendaire (et magnifique) "The Lovers", de Tsui Hark tombé sous son charme et qui n'imagine que cette actrice douce et mélancolique pour interpréter son amant papillon. Charlie débute alors véritablement sa carrière. Le film a également reçu le prix de la meilleure musique originale aux Hong Kong Films Awards.
Afin d'en faire une épouse modèle, des parents envoient leur fille (Charlie Young) dans un collège réservé aux garçons, déguisée en garçon, la jeune écervelée ne tarde pas de tomber amoureuse d'un étudiant brillant mais pauvre (Nicky Wu).


 "The Lovers" (ou encore "Les Amants" ) de Tsui Hark (extrait) :




Plus actif, "Frères d'Armes", alors que le cinéma de Hong Kong rend hommage à l'époque au film martial et au polar, Charlie découvre le film d'action, comme principal personnage féminin, ce qui deviendra une habitude.





Le chef d'un groupe d'épéistes prend, pour récompense, le fils nouveau-né de son adversaire déchu par sa défaite au combat. Il l'élève comme son propre enfant, faisant de lui un expert dans le maniement du sabre. Son éducation terminée, il le charge de tuer ... son propre père. Mais le jeune, sa mission accomplie, découvre la terrible vérité. 
Ivre de douleur, il jure de se venger de l'usurpateur...

C'est Wong Kar-wai qui la met véritablement en valeur dans dans "Les Cendres du Temps". Entourée de spécialistes du cinéma hongkongais (Leslie Cheung, Tony Leung, Maggie Cheung, Tony Leung, Carina Lau ...) son personnage secondaire a une raison bien précise : une jeune fille qui est là pour souligner l’antagonisme qui existe entre deux rivaux.




Depuis que la femme qu'il aimait l'a quitté, Ouyang Feng  (Leslie Cheung) vit seul dans le désert de l'Ouest, engageant des tueurs à gages pour exécuter des contrats. Chaque année, il reçoit son meilleur ami (Tony Leung Ka Fai)...

"Les Cendres du Temps" : extrait 



Comme la majorité des acteurs ou actrices à l'époque, elle complète alors ses revenus en poussant la chansonnette (à Hong Kong les acteurs sont assez mal payés !) et enregistre plusieurs albums entre 1993 et 1996.



Ici, Charlie interprétant "Smiling with Tears", (1995)



(à suivre Charlie Young (2/4))
Enregistrer un commentaire