Translate

vendredi 30 novembre 2018

Morning Musume'18 Anime NYC 2018



Suite de l'article précédent "Morning Musume'18" à New York" : après les nombreuses découvertes du pays, passons à la partie "professionnelle" du voyage.



Cette "convention", selon le terme américain regroupe de nombreuses personnalités et artistes des Etats-Unis et du Japon dans des domaines divers relatifs au Japon (cosplay, mangas, spectacles) 

Parmi les invités venant du Japon (liste non exhaustive) 

  • Haruna Luna, spécialiste des sonorisations de films d'animation,
  • La chanteuse japonaise "Aimer"
  • Konomi Suzuki qui a gagné tous les prix "Japan Anisong Grand Prix" et qui avait débuté par la chanson “Choir Jail
  • Et les "Morning Musume'18", bien sûr !
Haruna Luna, Aimer, Konomi Suzuki
Un extrait d'enregistrement de Choir Jail”, par Konomi Suzuki, également présente à cet "Anime NYC 2018" :



Le public, avant les différents événements proposés à "Manhattan’s West Side".:


Bien sûr, comme Haruna, Mizuki et Kaede, plusieurs n'ont pas pu s'empêcher de s'intéresser aux différents "cosplay" et leurs participantes :

Du côté des "Morning Musume'18", on pourra noter leur participation à une réunion "Questions & Answers" pour leurs fans :



On citera aussi une tombola, avec une loterie pour les acheteurs de billets :



Quelques images du groupe à New York :


Bien sûr, elles se sont produites en public, quelques images du spectacle, provenant des blogs (Chisaki, Ayumi, Kaede, Miki ... toujours très actives :)



Une "tracklist" du concert :

1.Jiyuu na Kuni Dakara
2.Are you Happy?
3.Furari Ginza
4.One and Only
5.One Two Three
6.What is LOVE?
7.Renai Revolution 21 (updated)
Collaboration with Hironobu Kageyama
8.LOVE Machine (Hironobu Kageyama as center)

9.CHA-LA HEAD-CHA-LA

Une vidéo de présentation des "Morning Musume" dans cet "Anime NYC 2018"



Une présentation du groupe par le site officiel http://animenyc.com/guests/ : "Are you Happy?"



Pour finir, la traditionnelle photo du groupe et de plusieurs autres invités :






Sources :
Enregistrer un commentaire