Translate

lundi 25 avril 2016

Yumiko Shaku (2013-2016)



Suite de la carrière de Yumiko Shaku, après sa biographie Yumiko Shaku (2/2) du 14 décembre 2013 

Selon son habitude, Yumiko a continué à participer aux tournages de divers épisodes de séries télévisées :
  • En 2013, dans "Apoyan - Hashiru Kokusai Kuukou", diffusé en 10 épisodes, elle apparaît dans l'aéroport de Narita International où les personnages principaux tentent de résoudre les petits (et gros) problèmes,
  • Citons aussi "Jyuui san, Jiken Desu yo", mais cette fois-ci dans une clinique vétérinaire à Chiba (près de Tokyo)en 2014
  • Ajoutons aussi "Nezumi-Kozo, Running Around Edo" dans un épisode de cette série à "costumes"


Plus sérieusement, elle incarne un des personnages principaux dans la série policière "Blood on the Tracks" (ou Chi no Wadachi), écrite par Hideo Aiba et dirigée par Yoshinori Kobayashi, en 4 parties.

Un ex-détective est retrouvé mort dans un parc. Des détectives de son ancienne équipe commencent à enquêter sur sa mort. Pendant ce temps, un autre estime que la confiance du public pour la police pourrait être compromise ... 

Un court extrait :



Au cinéma, Yumiko a tourné dans 3 films, en vedette principale.

Avec "The Tiger Mask", elle renoue avec ses habitudes de films "actifs", entourée de Eiji Wentz, Natsuna Watanabe, Sho Aikawa, Yoichi Nukumizu, et d'autres, dans cette réalisation de Ken Ochiai, basée sur le manga du même nom édité dans les années 60.

Naoto, orphelin, a été repéré par une organisation mystérieuse qui forme des jeunes hommes à devenir lutteurs crapuleux en recueillant la moitié de leurs gains. 
Il fait alors ses débuts comme le méchant Tiger Mask, mais avec ses gains, il commence aussi à faire des dons dans l'orphelinat où il a grandi, y compris la partie qui est censée aller à l'Organisation.

Il est considéré comme traître ...



"Partners : The Movie III", en préparation en Préfecture d'Okinawa en 2013, est sorti en salle en 2014 à la suite de la série "Aibou" déjà diffusée sur la chaîne TV Asahi depuis 2002 (14 saisons ont été diffusées sur TV Asahi, 4 films ont été tournés précédemment)

Ici, dans cette réalisation de Seiji Izumi, elle est accompagnée par Yutaka Mizutani, Hiroki Narimiya et Tsuyoshi Ihara en tête de l'affiche.

Dans la presse, on a pu lire  : Un homme est frappé par un cheval et meurt. L'accident a eu lieu sur une petite île située à 300 km de Tokyo, détenue par un homme d'affaires.
Une équipe par sur l'île pour enquêter...

Quelques images, et un extrait


Partners: The Movie III (2014)



Yumiko Shaku et Ayane Nagabuchi
Plus récemment, en juin dernier, elle retrouve le style de ses débuts (Princess Blade, Skyhigh...) en assassin dans le personnage de Kiri, combattante solitaire, profitant de l'expérience de son entraînement en sports de combat (elle est ceinture noire !).

"Kiri: Shokugyo Koroshiya" a été réalisé à partir d'un manga par Koichi Sakamoto (Kamen Rider...) et Yumiko tient tête à une équipe de combattantes, toutes des assassins aussi !




Kiri (Yumiko Shaku) a été formée comme assassin professionnel. Elle effectue des missions données par son patron. Elle travaille souvent avec la jeune Rui (Ayane Nagabuchi) qu'elle adore comme une vraie sœur cadette. Un horrible incident conduit à la mort de la mère de Kiri, et Rui perd sa voix et sa main droite. 
Kiri jure de se venger...

Quelques images de combat dans 
Kiri: Shokugyo Koroshiya (2015)



En bref ...

Yumiko s'est mariée le 10 octobre 2015 et l'a annoncé quelques jours plus tard dans la presse :
"A cette époque, je me suis marié avec un inconnu, que je connaissais depuis quelques temps ... Depuis le temps que nous nous sommes rencontrés, nous pensions tous les deux fortement au mariage. Je suis venue à penser à passer 
avec lui le reste de ma vie."


Après 10 ans, et plusieurs autres ouvrages, elle a produit son 3ème photobook, particulièrement sexy "I am", qui s'est vendu à plus de 20 000 exemplaires ... elle a actuellement 37 ans ! 



Sources :
http://asianwiki.com/
http://ameblo.jp/ http://www.1meee.com/yumiko-shaku/
https://ja.wikipedia.org/ 
http://www.tokyohive.com/
Enregistrer un commentaire