Translate

samedi 16 juillet 2016

Atsuko Maeda (4/6) Télévision et Cinéma




Après "Suwan no baka: Kozukai sanman en no koi" (ou "Swan the Fool") en 2007, Atsuko continue à tourner dans des séries télévisées, parfois pour un passage "cameo" dans un épisode.

Parmi ces premières séries, on peut citer  :
  • Shiori to Shimiko no Kaiki Jikenbo
  • Homeroom on the Beachside, dans un petit rôle, dans un drama mêlant un vieil homme sortant de la mer et une classe de lycéens.

Voici un extrait d'un épisode de Homeroom on the Beachside :



A partir de 2010, Acchan intervient évidemment dans les séries (versions 2010 et 2011) "Majisuka Gakuen" qui met en scène des membres de différentes formations des groupes AKB48



Les dernières années de Atsuko avec AKB sont très prolifiques dans sa participation aux séries télévisées.



Citons : 
  • Ryomaden, l'histoire d'un chef pour renverser le régime féodal du shogunat Tokugawa,
  • Hanazakari no Kimitachi e (2011) dans lequel Atsuko joue le rôle d'un "garçon manqué" dans u établissement réservé aux membres masculins, 
  • Saikou no Jinsei no Owarikata ~Ending Planner~, une série relatant les déboires d'une entreprise familiale de Pompes Funèbres, d'un restaurateur, d'un suicide ...
  • Ajoutons aussi Q10, (en 2010), toujours dans un milieu d'étudiants.

Une nouvelle étudiante (Atsuko Maeda) arrive dans une école. Un camarade découvre que la jeune fille est en fait un robot nommé Q10 et Le duo commence à causer des problèmes à l'école, tandis que devient amoureux du robot. ... Le principal a peur d'un scandale... 

Un montage concernant le (charmant) robot Q10 :



Parmi les séries plus récentes, ajoutons "Kasuka na Kanojo", toujours en milieu scolaire, "Asakiyumemishi", qui permet de l'admirer en kimono dans une saga du XVII ème siècle, et "Kageri Yuku Natsu" ainsi que "The Gutsy Frog", en 2015.



Asakiyumemishi et Kasuka na Kanojo



Pour finir ce tour d'horizon de nombreuses séries tournées par Atsuko, indiquons sa participation dans un épisode de The Complex-Prologue et Nobunaga Concerto, aux côtés de son idole préférée Kou Shibasaki (voir article sur ce site).



Au cinéma, après How to Become Myself Atsuko tourne encore de nombreux films, avec AKB48 d'abord, puis en soliste parfois même dans le rôle principal 


Toujours accompagnée par son groupe, en 2007, elle participe, malgré ses 16 ans au film d'horreur particulièrement gore "The Suicide Song" (ou encore Densen-uta en japonais), accompagnée de quelques membres (Yuko Oshima, Sayaka Akimoto, Haruna Kojima ...) et de l'acteur Ryuhei Matsuda dans les rôles principaux.


3 affiches de The Suicide Song


Dans un milieu de lycéen, une chanson maudite pousserait à la mort celles et ceux qui oseraient écouter sa mélodie. Après la suicide de la première, l'inquiétude règne ...

"The Suicide Song" : Trailer 



Après Nasu Shonenki en 2008, qui retrace la vie dans une ville japonaise de l'après-guerre, c'est tout logiquement, qu'elle tient son propre rôle dans le film-documentaire "Documentary of AKB48: To Be Continued", dirigé par Yuri Kanchiku, et sorti en salle en janvier 2011

Le groupe d'idoles AKB48 continue d'écrire le livre des records. Ce documentaire montre les coulisses de leur succès, et suit les jeunes membres dans la poursuite de leurs rêves et de leurs angoisses. La caméra met l'accent sur leur vie quotidienne ...
Pour finir cette première partie, au cinéma, "Documentary of AKB48: To Be Continued"





(la suite de sa carrière cinématographique : Atsuko Maeda (5/6) Cinéma)
Enregistrer un commentaire