Translate

dimanche 17 mai 2015

La Maison au toit rouge


Actuellement, le film japonais "La Maison au toit rouge" (ou "Chiisai Ouchi", en romaji) passe dans quelques salles.
Le film a été tourné en 2013, et est sorti dans les salles japonaises en janvier 2014, il est une adaptation du roman "La Maison au toit rouge", de Kyoko Nakajima.


YojiYamada en 2010
L'intrigue du film se situe juste avant la Seconde Guerre mondiale, et décrit la vie d'une famille bourgeoise de Tokyo, de 1936 à la fin de la seconde guerre mondiale. 
Il s'agit d'un long flash-back autour d’une histoire d’amour, à travers deux femmes dans la tourmente de la guerre entre la maîtresse et celle qui n'a que la solution de l'obéissance et de l'humilité.
On peut repérer trois parties :

  • la mort du personnage principal (Taki) et son dernier message
  • les dernières années de sa vie
  • un retour sur sa jeunesse pendant la guerre.
Quelques images du film 





En 2014,  au 64ème Festival International du Film à Berlin, Haru Kuroki a reçu un "Ours d'argent" pour la meilleure actrice dans "La Maison au toit rouge" (ou Chiisai ouchi)
Ici, en compagnie du réalisateur Yoji Yamada :



Takeshi trouve des écrits de sa défunte tante Taki, qui ne s'est pas mariée. Il apprend peu à peu la vie de sa tante.

Avant la Seconde Guerre mondiale, à Tokyo, Taki travaille comme femme de ménage. La famille se compose du mari qui travaille dans une entreprise, son épouse Tokiko, et leur fils de cinq ans. Un jeune diplômé de l'école d'Art arrive dans la maison, attirant les deux femmes.
Pendant ce temps, la situation se détériore avec la guerre ...

Bande-annonce (sous-titrée en français)



Le réalisateur : Yoji Yamada.
Né en 1931 à Osaka, âgé donc de 84 ans, il a d'abord été diplômé de l'Université de Tokyo en 1954 et commencé à tourner à écrire et à réaliser en 1961 : il a participé à plus de 150 films !

Il a reçu de nombreux prix dans sa carrière, comme directeur, scénario et image pour "The Twilight Samurai" en 2002-2003, faisant partie d'une trilogie, suivi de "The Hidden Blade" et "Love and Honor". 

Il a également été récompensé pour le film "Otōto" à Berlin en 2010 (notre photo)
En 2012, Yamada a été honoré de "l'Ordre de la culture".



Haru Kuroki (Taki, jeune) :
Née à Osaka en 1990, elle commence sa carrière en 2010 au théâtre avant de commencer au cinéma dans le film Tokyo Oasis fin 2011 puis à la télévision.
Elle a tourné en tout une douzaine de films, autant de dramas pour la télévision et quelques pièces de théâtre
Elle a déjà été récompensée plusieurs fois comme actrice débutante avant de recevoir l'Ours d'Or à Berlin.
Elle a été également élue "femme de l'année" en 2014 au Japon.

Quelques-uns de ses films : "Tokyo Oasis", "The Flower of Shanidar" (dans le rôle principal) et "Living with My Mother" dont la sortie est prévue en décembre 2015 :


Takako Matsu, l'autre grand rôle féminin, Tokiko :
Takako est née en 1977, à Tokyo, dans une famille d'artistes. Elle s'appelait en réalité Sahashi Takako jusque son mariage : Fujima Takako.

Elle a commencé à l'âge de 16 ans au théâtre avant de poursuivre à la télévision en 1994 (17 ans).

En 1997, elle commence au cinéma dans "Tokyo biyori", avant de gagner un award dans "The hidden blade" en 2004 comme meilleure actrice de l'année, dirigée par ... Yoji Yamada.

Elle a souvent joué au théâtre dans de nombreuses pièces.

Parmi ses grands rôles, on pourra retenir également : "April storyen 1998, "Villon's Wifeen 2009 qui lui vaut encore un prix comme meilleur actrice, et "Confessionsen 2010 qui lui vaudra encore une nomination.


Indiquons également qu'elle a commencé dans la chanson en 1997 et qu'elle a enregistré une dizaine d'albums et une vingtaine de single. Dans son meilleur album, "Sakura no Ame, Itsuka" elle a écrit elle-même ses chansons. En voici un extrait : 

"Sakura no Ame, Itsuka"



Citons enfin les deux principaux rôle masculins : Takatarô Kataoka dans le rôle de Masaki et Hidetaka Yoshioka qui incarne le jeune étudiant, Ikatura.


Sources : 
Ja.Wikipedia
Asianwiki

Enregistrer un commentaire