Translate

jeudi 21 janvier 2016

Aya Okamoto



Aya Okamoto (岡本綾), est née le 9 décembre 1982 à Tokyo avant de s'installer à Iwaki, (Fukushima).


Elle commence sa carrière à l'âge de 12 ans, dans Kaiki Club, dans une série de 32 épisodes en 1995, en compagnie du jeune Oguri Shun ( voir Aya UetoInoue MaoEiko Koike) qui a le même âge qu'elle.

On peut citer aussi de nombreuses participations dans des dramas ou des séries de télévision :

Elle découvre le film d'horreur dans un épisode de Nacchan Ka (1998), en compagnie de  Chiaki Kuriyama  puis dans la série Genroku Ryoran, fertile en combats de sabre, et encore :

  • Ring: The Final Chapter, un autre film d'horreur 
  • Audrey, une série en dans laquelle elle incarne le rôle principal d'une adolescente de 17 ans,
  • Number One puis Big Money en 2001 dans lesquels elle incarne un rôle en haut de l'affiche.




En 2002, Aya passe au cinéma, incarnant le premier rôle dans Ogyā, réalisé par Fujio Mitsuishi.


Hana est une jeune femme enceinte de 19 ans qui voyage avec les cendres de sa grand-mère vers la maison où réside sa mère, qui était elle-même adolescente lorsque Hana est née... 

L'année suivante, elle incarne une jeune actrice de théâtre dans Azumi, avec Aya Ueto dans le rôle principal.
( voir l'article Aya Ueto (1/4) )

Quelques photos de Aya Okamoto dans Azumi :



La même année, elle tient le rôle vocal du manga Tokyo Godfathers dont voici le trailer :



Dans cette année très prolifique pour Aya Okamoto, citons aussi Sky High, réalisé par Ryuhei Kitamura, basé sur le manga du même titre par Tsutomu Takahashi.

Le film a été décrit dans la biographie de Yumiko Shaku.

Aya joue ici le rôle d'une malheureuse journaliste au destin tragique, quelques photos :



Les affiches de films de Aya Okamoto en 2003 :



Au cinéma, toujours elle enchaîne avec Moonlight Jellyfish, qui sort en salle en août 2004, avec Kan Eto, Tatsuya Fujiwara et Yoshihiko Hakamada dans les principaux rôles dans une réalisation de Kosuke Tsurumi.


Seiji s'occupe de son frère Michio, qui a la mentalité d'un enfant de 6 ans et qui souffre d'une maladie rare. Mais Seiji est contraint de rejoindre les Yakuzas locaux et devient un membre respecté. Une nuit, il sauve Keiko, l'infirmière de Michio (Aya Okamoto) ... 

Moonlight Jellyfish : le trailer 


Elle tourne encore plusieurs films jusqu'en 2009 :

  • Metasequoia no ki no shita de 
  • Riding the Metro
  • Heaven Can Wait. Maybe...
  • Shinboru
Dans Heaven Can Wait. Maybe..., écrit et réalisé par Yoshimasa Toki , avec Yoshihiko Inohara et Shunsuke Kiyokiba elle joue encore une jeune femme en prise avec une situation dramatique :


Kaoru, Hiroki et Takeshi sont des amis d'enfance. Hiroki travaille pour une entreprise de presse, et Takeshi travaille sur le marché aux poissons. Les deux hommes aiment Kaoru (Aya Okamoto), mais Hiroki est un timide. Takeshi fait des avances à Kaoru, elle accepte, mais Takeshi tombe dans le coma le jour de leur fête de fiançailles.
. Après trois ans, Takeshi sort de son coma sans aucun souvenir de son engagement...

Le trailer de Heaven Can Wait Maybe... 



Après Shinboru en 2009, Aya n'a plus tourné de films, continuant ensuite dans les séries et dramas.
Une présentation de ses tournages depuis 2003 :

Citons d'abord 


  • The Lion Teacher avec Eiko Koike dans l'histoire d'un professeur de littérature, 
  • Itsuki, the Mystery Folklorist dans deux épisodes,
  • Brother Beat, dans une saga familiale, et Engine en 2005
  • Be With You, et The Tragedy of M, encore en 2005
Ici, quelques images, de Aya dans The Tragedy of M :





Depuis 2009, Aya intervient très épisodiquement dans des productions ...

Sources : 
Asianwiki.com/
Imdb.com/

Pour d'autres artistes japonaises, voir : "autres artistes du Japon
Enregistrer un commentaire